Retour

LE SITE CULTUREL DE THANATOPRAXIE

 

Hubert L'Archer

 

A propos de l’importance de la pénétration complète 
des substances conservatrices par le corps : 
il faut retenir que l’on peut classer tous les procédés artificiels 
en deux catégories générales :

  • D’une part, les procédés qui consistent à introduire les substances conservatrices de la périphérie vers le centre : 
    par exposition à la vapeur, par bain, par enduit et par friction, ou par incisions, injections ou perforations.

 

 

  • D’autre part, les procédés qui consistent à utiliser les voies naturelles de la circulation intra-organique.


Dès 1838, J.-N. Gannal publiait une histoire des embaumements. Dans laquelle, il décrit les dernières évolutions dans le domaine des soins mortuaires.

(Source : La mémoire du soleil aux frontières de la mort du Dr Hubert L'Archer.)

Haut de page

Plan du site !