Retour

LE SITE CULTUREL DE THANATOPRAXIE


Les enjeux de la Formation Professionnelle

 

Les familles sont devenues extrêmement exigeantes, l'opérateur doit disposer de 
salariés et de cadres compétents et motivés.

Des mutations économiques sont en cours dans le secteur funéraire.

L'ouverture du secteur funéraire à la libre concurrence a entraîné une explosion du 
nombre d'opérateurs funéraires, dans la mesure ou nous sommes passés de 9500 
entreprises agréées en 1992, à près de 15 000 habilitations professionnelles en 1999.

Ce secteur d'activité d'un poids économique certain, avec 18 milliards de francs de 
chiffre d'affaire par an, est marqué par une atomisation du marché. 
En effet, un seul groupe domine le marché funéraire Français, et face à lui on note 
une centaine d'opérateurs funéraires publics et quelques entreprises de taille moyenne, 
mais surtout une multitude de petites entreprises.

Le marché funéraire Français va donc connaître dans les prochaines années une 
recomposition autour de quelques opérateurs qui contrôleront 60 à 70 % de parts 
de marché.

Face à ces opérateurs puissants demeureront : 
- Soit des entreprises funéraires de petite taille, offrant une partie seulement des 
prestations funéraires.
- Soit des opérateurs de taille moyenne bénéficiant de plusieurs implantations, 
ainsi que des équipement et matériel suffisants pour offrir à leur clientèle 
l'ensemble des prestations funéraires.

L'élément de différenciation entre les opérateurs funéraires sera plus que jamais 
la qualité des prestations assurées par l'entreprise. 
En effet, la qualité des prestations de service plus que le prix du cercueil ou le modèle 
de corbillard seront susceptibles d'affirmer l'identité de l'opérateur, de conforter 
son image de marque et sa notoriété.

Le dirigeant de l'entreprise funéraire du XXI siècle, va devoir également se former 
et appliquer des méthodes modernes de management, d'audit ; et mettre en place 
des outils d'évaluation de ses performances. Et, ce afin d'être en mesure de définir 
et mettre en oeuvre une stratégie commerciale "offensive", gage de la pérennité de 
son entreprise.

 

" La formation professionnelle n'est pas seulement une obligation légale, 
c'est le meilleur moyen de valoriser l'image de marque de l'entreprise".

 

Haut de page